Comment les financer ?

Des aides au financement de ces matériels d'assistance à l'autonomie existent. Les dispositifs d’aide varient toutefois en fonction du lieu de vie de la personne et des technologies/services concerné(e)s.
 
Lieu de vie : en France, la politique sociale est définie par les Conseils Généraux. Différentes prises en charge des technologies pour l’autonomie existent donc d’un département à l’autre, dans le cadre par exemple de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) ou de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH). Les communes, via leurs centres communaux d’action sociale (CCAS), peuvent également proposer des aides. Vous pouvez vous renseigner par exemple auprès de votre mairie. 
 
Technologies concernées : des technologies pour l’autonomie complémentaires à l’aménagement du domicile (sécurité, accessibilité, ...) peuvent être subventionnées par le Conseil Général, le Conseil Régional ou des organismes comme l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH). Un crédit d’impôt (de 25 %) spécifique au matériel d’aide aux personnes âgées ou handicapées peut également être mobilisé. 
La robotique rend l'habitat intelligent pour améliorer le confort et par exemple prévenir les chutes

Certains CCAS ou Conseils Généraux peuvent proposer aux personnes âgées un service de téléassistance classique, voire doté de technologies plus avancées (domotique, détecteur de chutes, tablette tactile, …) moyennant un coût réduit pour l’usager. Des contrats de Complémentaires retraite et Complémentaires santé souscrits par la personne peuvent également, dans certains cas, permettre une prise en charge du coût d’achat ou d’utilisation de technologies pour l’autonomie. La personne souhaitant se doter de technologies pour l’autonomie, ou son aidant, peut donc interroger l’ensemble de ces institutions ou se faire accompagner par des conseillers de son Centre local d’information et de coordination (CLIC). Les Pact-Arim peuvent également être mobilisés.

 

Vous pouvez pour commencer consulter notre tableau récapitulatif des aides pour le financement des gérontechnologies.

Pour aller plus loin, n'hésitez pas à contacter notre équipe d'experts qui pourra vous renseigner.